Zum Inhalt springen Zur Hauptnavigation gehen

Trame 1A

Partition et matériel

Martin MATALON

Details

Instrumentale Familie Saxophon
Katalogklassifizierungen Saxophon und Orchester oder Ensemble
Nomenklatur Instrument Saxophone et ensemble instrumental (basson, cor, trompette, percussion et contrebasse)
Gesamtdauer 00:12:00
Herausgeber Éditions Billaudot
Cotage GB8275 O
Musikrichtung Zeitgenössisch
  • Hauptvisual

Beschreibung

> Commande d’État pour l’Ensemble Court-Circuit
> Création le 9 février 2001, à Skatoon (Canada), par Claude Delangle (saxophone solo) et l’Orchestre Symphonique de Skatoon

---

" Mon intérêt pour cette forme concertante réside dans la tension entre une écriture de musique de chambre qui valorise tous les instruments en établissant des liens complexes entre eux et une écriture soliste qui individualise un des interprètes. Un peu comme lors de la rédaction d’un “journal”, mes “Trames” successives doivent aborder les problématiques compositionnelles qui me préoccupent aux différents moments de leur écriture. Le nom générique de « Trame” est inspiré du poème homonyme de Jorge Luis Borges qui nous dévoile une synchronie invisible et inconcevable entre tous les éléments qui constituent ” l’histoire universelle ”. Mes “Trames » sont bien sûr moins ambitieuses et plus circonscrites : elles évoquent tout simplement le tissage propre à chaque composition, son fil d’ ariane caché ou évident. Trame Ia est faite de 5 mouvements courts et ininterrompus. Trois d’entre eux (I-III-V) , de façon différente, traitent une idée hétérophonique et linéaire exposé par l’instrument soliste qui s’éclate et prolonge dans les autres membres du groupe. Le traitement de cette ligne est de quelque façon une adaptation acoustique à des traitements électroniques auxquels j’avais fais usage auparavant avec des œuvres réalisés à l’IRCAM. Cette ligne est démultiplié et enrichie acoustiquement par une reconstitution imagé et artisanale de différents traitements électroniques : des réverbérations, des délais , des Harmoniseurs, des Flange, des Chorus etc. Les autres deux mouvements (II et IV) contrairement au reste ont une forme circulaire. Se sont des mobiles où chaque instrument constitue un objet précis et fait partie d’un engrenage dont chaque élément est parfaitement synchrone, l’hautbois dans ces sections a le rôle de « l’electron libre » de l’engrenage. "