Go to content Go to main navigation

Traces XIII

Partition et matériel

Martin MATALON

Details

Instrument family Piano, Orchestra
Catalog classifications Collection and separate works, Mixed music and acousmatic music
Instrument nomenclature piano et dispositif électronique
Total duration 00:15:00
Publisher Éditions Billaudot
Cotage GB9908 0
  • Traces XIII Visual

Description

> Commande de l’Ensemble Sillages pour Vincent Leterme
> Création le 25 janvier 2018, au Quartz, Brest (France), par Vincent Leterme (piano)
---

À la manière d’un journal intime, le cycle de Traces, œuvres pour instrument soliste et électronique, abordent les problématiques compositionnelles qui me préoccupent aux différents moments de leur écriture, sorte de fil rouge de mon activité de compositeur. Tout autant, ces "journaux intimes compositionnels" sont la relation du voyage, au sens littéral et figuré, que permet la transformation du son : voyage à l’intérieur du son, à l’intérieur de l’instrument, comparable en quelque sorte à celui que l’on fait, de manière introspective, lorsqu’on écrit un journal intime.
Les Traces sont pour moi une sorte de laboratoire formel.
Un de mes buts, dans ce cycle, est de recréer des polarités qui échappent aux contrastes traditionnels…

Pour piano et électronique, Traces XIII est constitué d’un prologue suivi de 6 mouvements centraux et un épilogue.
Le prologue est une sorte de mobile musical où des objets apparemment incongrus cohabitent et tournent autour d’une pulsation fantôme. Ces objets se juxtaposent sans une logique apparente, que si ce n’est que par une idée de complémentarité.
Chacun de ces objets deviendra, au fur et à mesure que l’œuvre se dévoile, un mouvement en lui-même. Chaque miniature est donc une sorte de gros plan ou "zoom" de chaque objet du prologue.
Le bref épilogue échappe à cette logique et aura lieu, pour la plupart du temps, dans un espace inexploité auparavant, l’intérieur du piano.
Le traitement de l’espace dans ses deux dimensions a été aussi une problématique dans cette pièce : l’espace multi dimensionnel des 6 points de l’électronique et l’espace "vertical" du registre.
Cet espace vertical caractérisera chacune des miniatures : quelques-unes seront articulées dans un registre délimité et circonscrit, d’autres utiliseront toute la tessiture du piano dans une texture pointilliste et atomisé, d’autres auront lieu dans les espaces extrêmes aigu et grave du piano laissant un vide dans le registre médium, une autre comme l’épilogue exploitera l’espace à l’intérieur du piano…
Chaque miniature abordera une articulation du temps différente ; le flux ininterrompu, la pulsation, le temps suspendu, et le temps strié irrégulier.
L’œuvre est dédié à Vincent Leterme.

(Martin Matalon)